Anti bling-bling : Gordon Hayward fait attention à respecter son budget

[15h10] Le sophomore du Jazz Hayward n’est pas du genre à faire voler les dollars dans les voitures ou les villas. Il a un budget et une Honda.

Finaliste malheureux du Final Four 2010 avec Butler, Hayward reste un jeune joueur prometteur. En nette progression depuis la saison dernière, l’ailier de 2,03m pour 95kgs a amélioré son scoring et tourne cette année à 9,2 rebs et 3,2 passes sans manquer un seul match. Depuis tout petit il tient un carnet d’objectifs basket (être starters à la fac, devenir une star en senior…) et depuis 2 ans il a coché le Graal : jouer en NBA. Shooteur et athlétique (même s’il paraît fin), un visage de 1er de la classe, issu d’une famille plutôt aisée, bon joueur de tennis… Hayward, c’est un esprit sain dans un corps sain, qui a choisi Butler pour rester près de la maison.

« J’ai un budget, c’est la chose auquelle je fais le plus attention. Il faut juste veiller à ne pas le dépasser. Je n’ai pas à travailler pour le restant de ma vie si je m’en tiens à ce budget. Grâce au Rookie Transition Program on nous aide beaucoup à faire attention à notre argent, savoir le placer, parler aux bonnes personnes… Ils font vraiment du bon boulot là-dessus. »

Rien d’étonnant donc à ce qu’on apprenne qu’Hayward est très attentif à son argent. Bien sûr son contrat n’atteint pas encore les sommes scandaleuses mirobolantes de certains joueurs mais ses 2,5 millions pour la saison 2011-2012 pourraient déjà mettre à l’abri du besoin une famille entière. Pas d’achats superflus, le sophomore a acheté une Honda Accord peu après la draft 2010 et n’a pas (encore) investi dans une grosse maison à Salt Lake City. Une mentalité de bonne augure quand on sait que 60% des joueurs NBA sont ruinés 5 ans après la fin de leur carrière.

« On ne peut pas juger un gars sur combien d’argent il dépense parce que tout le monde a une situation différente. J’ai vu de très jolies voitures, de très belles maisons. Je n’ai pas tout ça encore mais c’est cool de voir ce genre de choses. »

Pour finir une petite vidéo dans le but de montrer qu’Hayward n’a rien d’un gentil garçon lorsqu’il s’agit de jouer au basket :

Source citations : HoopsWorld

2 Responses to Anti bling-bling : Gordon Hayward fait attention à respecter son budget

  1. Ping : Antoine Walker obligé de vendre son unique bague de Champion « NBillets

  2. Ping : Les trois équipes qui jouent gros dans la semaine à venir « NBillets

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :